Campiello de la CASON

""La  cason" en vénitien signifie "la prison".

Chaque sestier de Venise avait sa prison 

où étaient enfermés ceux qui ne payaient pas leurs dettes 

et celles qui s'étaient rendues coupables de petits méfaits""

C'est donc sur ce campiello que se trouvait la prison de Cannaregio.

... page 300.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 La Casa NEGRI (XVI ième siècle )

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxx

Au n° 4496, le palais BADOER du XVIIième siècle.

 Casa NEGRI

xxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxx

Au 4509, le palais MOROSINI,du XVI ième siècle

 Sotoportego Volto de la Cason

xxxxx

Au 4511, le palais PRIULI de la fin du XVi ème

En passant par le sotoportego Volto de la Cason, 

on arrive, après avoir tourné au fond à gauche, à la cala del Traghetto.

 Au n° 4574

dans la calle  del traghetto

" Mon espoir est en Dieu "

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxx

xC'est de cet endroit que partait le traghetto

xxxx

 

 

 

vers San Michele, Murano, Torcello .x

xAu pied du pont de San Canciano, la colonnade du palazzo STROZZI, belle et suggestive demeure de riches banquiers florentins
 Giulio STROZZI (Poète, écrivain et librettiste italien .Venise 1583 – id. 1652).

est étroitement associé à la naissance de l'opéra vénitien.C'est avec ses livrets d'opéra qu'on inaugura , en 1639, le théâtre des Santi Giovanni e Paolo, et, en 1641, le Nuovissimo.Il est aussi l'auteur du premier opéra italien, la Finta pazza, représenté à Paris en 1645. il participa à pusieurs académies vénitiennes dont les Incogniti.Lui-même avait fondé dans son palais les Unisoni, à laquelle participa sa fille , Barbara STROZZI

 Portrait de Giulio STROZZI par Tiberio Tinelli (Venise , 1586-1638)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Bernardo Strozzi,

Joueuse de viole de gambe, vers 1635.
Huile sur toile, Gemäldegalerie, Dresde.
Portrait généralement considéré comme celui de Barbara Strozzi

Clic...

 

Née à Venise en 1619, dite fille adoptive de Giulo STROZZI, mais très probablement fille naturelle du poète et de la courtisane Isabella GARZONI qui vivait alors au palais, Barbara STROZZI fut baptisée dans la proche église de Santa Sofia.Elle fut l'élève de Francesco CAVALLI et, comme sa compatriote Antonia BEMBO, qui émigra à Paris, elle se distingua à la fois comme compositrice, chanteuse et luthiste.Entre 1644 et 1664, elle publia à Venise huit volumes de pièces vocales à une ou plusieurs voix.Elle participa aux réunions littéraires, musicales et ésotériques des académies vénitiennes où elle était remarquée autant pour son talent que pour sa beauté. Ses oeuvres évoquent souvent la souffrance amoureuse, l'amour non réciproque et la trahison.

 

xxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxRio di San

xxxDétail sur la façade ( côté rio) du palazzo Strozzix

x

 Puits de San Canciano

Calle del traghetto

J'ai encore des découvertes à faire ...

 retour vers le  Campiello de la Cason...:-) afin de reprendre le fil de ma promenade.

......